05 février 2011

Grimes Partie 8 (La disparition) chapitre 4

« Vous vous appelez Guillaume Lanvin, vous habitez rue du Maréchal Martin… Dois-je dire vous habitiez ?… Vous étiez gardien de square, il y a encore quinze jours. Monsieur Lanvin, vous vous êtes fourré dans un sacré pétrin en aidant cet assassin. Car vous ne nierez pas que vous êtes venu en aide à cet homme ? » L’homme en noir montre à Guillaume le portrait-robot d’Eric. Plutôt ressemblant. Toute son assurance est tombée devant le ton que prend son interlocuteur. Tout ce qu’il avait prévu pour sa défense tombe à l’eau. Que peut savoir exactement cet homme ?

La lumière aveuglante est un vieux truc qui marche encore très bien. C’est une façon de vous mettre en condition. En général, cela ne présage rien de bon pour ce qui va suivre. Guillaume se surprend à vouloir mourir. S’il avait une capsule de cyanure entre les dents, il croquerait dedans. C’est du moins ce qu’il veut se faire croire.

L’homme qui est en face de lui n’a rien de rassurant, mais ce qui est encore plus inquiétant, c’est que Guillaume n’a pas grand chose à leur raconter.

Il peut toujours parler du cimetière-clown, mais cette délation ne lui plaît pas du tout. De plus, ces gens là ne tiennent jamais leur parole, c’est bien connu. Les questions qui lui sont posées sont totalement hors-sujet pour lui. Sincèrement, il ne saurait pas répondre à une seule. Il se contente de ponctuer le monologue du bon fonctionnaire de « Je ne sais pas » ; « Si vous le dites ». A tel point qu’il n’écoute même plus.

En face de lui, l’homme perd patience et sort Guillaume de sa méditation. « Puisque vous voulez vous amuser, nous allons rire ensemble. Soldats ! Raccompagnez monsieur dans sa cellule ! »

Posté par lerireduserpent à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Grimes Partie 8 (La disparition) chapitre 4

Nouveau commentaire