09 février 2011

Grimes Partie 8 (La disparition) chapitre 6

Guillaume est assis sur une chaise en bois. Ses mains sont attachées dans le dos et ses pieds attachés ensemble.

Une lampe plafonnier éclaire faiblement la pièce. Il est exténué. Cela fait maintenant trois jours qu’il n’a pas dormi ni mangé. Ses bourreaux ne semblent plus pressés de l’interroger. Voilà de nombreuses heures qu’il attend que quelque chose se passe. Ses nerfs sont en train de lâcher.

« La nuit te conduit d’une tombe sur l’autre. Et l’autre est toujours plus froide, plus effrayante. As-tu peur ? Bien sûr que tu as peur ! Tu les devines sous les pierres… cherchant à sortir pour mieux te faire entrer. Tu les sens grignotant les quelques centimètres qui te séparent encore d’eux ». Non ! Pas ce rêve. Cette voix d’outre tombe qui le réveille chaque nuit depuis qu’il a tout laissé tomber pour suivre Eric. Là, il ne peut plus la supporter. Pourtant, la fatigue le reconduit à chaque fois dans ce cimetière fuyant la mort.

« La nuit est ta dernière nuit. Tu le sais ! Tu as peur ! Et la peur t’enlaidit, te ficelle et t’encercle dans ses limbes profondes. Sens-tu les ombres pourrissantes balayer l’épitaphe ? Sens-tu ta main trembler au contact des os ?

Sens-tu l’odeur putride envahir ta raison ? Non… Tu ne le sens pas. Tu le vis ! » Non ! Il ne faut pas dormir ! Il ne faut plus écouter la voix ! Ne pas se laisser influencer.

Rester fort pour résister aux interrogatoires !

Du souffre en ta souffrance !

« La nuit ne te quitte plus. Tu cours, écrases les tombes de ton ombre décomposée. Tu sens monter la fièvre. La putain-lune-pleine te touche où que tu sois, caresse ton visage, s’introduit dans tes rides pour les creuser encore.  N’aie pas peur mon agneau, le troupeau n’est pas loin».

« La nuit, le rêve se décompose et tu ne m’entends plus. Les ombres t’ont soumis à leur règle du jeu. La ronde macabre se prépare. Les petites ombres noires s’avancent vers ton ombre tombante… A présent, elles t’entourent.

Ne pas dormir ! Rester éveillé ! Lutter ! Lutter encore !

Tu peux te réveiller ! » En face de lui la porte s’ouvre. Tout va recommencer. 

Il ne faut pas parler. Il faut tenir le plus longtemps possible.

Posté par lerireduserpent à 00:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Grimes Partie 8 (La disparition) chapitre 6

Nouveau commentaire