22 février 2011

Grimes partie 9 (La toile d'araignée) chapitre 9

Enregistrement numéro 27 : retour aux sources.« Nous unirons nos forces contre la tyrannie. Au plaisir de nous rencontrer bientôt… »

Aujourd’hui, j’ai à nouveau des doutes. L’angoisse monte. J’ai profité des quelques heures que Maigret m’a laissées pour dormir. En me réveillant, l’icône du nez rouge avait bien fait son apparition sur l’écran et le jeu pouvait repartir. J’ai eu la fin du récit d’hier. Il m’a même dit clairement ce qu’il attendait de moi. Le jeu était pour tester mon intelligence et ma rapidité d’analyse et de réaction.

Je sais, également, qu’il a besoin d’une force militaire pour que son réseau serve à quelque chose. J’ai donc été choisi en tant que membre de l’Entraille… Moi ou un autre… Ce n’est pas lui qui m’a désigné, mais le commandant de mon bataillon. Mais il y a une chose que je ne parviens toujours pas à solutionner. Il n’arrête pas de me parler de son réseau et je ne le vois toujours pas. Est-ce que je suis encore observé ? Quand auront-ils confiance en moi ? Où sont les clowns ? Où sont les ouvriers qui ont bâti ce cimetière ?

Et le dernier point qui m’angoisse, c’est la dernière phrase prononcée par Maigret.

Il parle comme s’il était encore vivant. Comme si l’annonce de sa mort dans tous les médias nationaux n’était qu’une de ses farces. Il me fait tourner en bourrique… Mort ou vivant ?

Pour arrêter ces méditations stériles, je me suis mis en quête de mes compagnons d’armes. J’ai éteint les caméras de surveillance du palais pour revenir au menu principal.

A la question « Où voulez-vous vous rendre ? » j’ai répondu « L’Entraille » ; « Voulez-vous voir une pièce en particulier ? » ; « Non ». Je revois toutes les salles de l’ancien Quartier Général de la résistance. Je reconnais tous les lieux où j’ai vécu ces dernières années. Il n’y a plus rien, seules quelques caisses renversées et des meubles entrouverts. Cela me rassure un peu de voir que l’évacuation semble s’être faite dans de bonnes conditions.Il n’y a aucune trace de précipitation. Par contre, je ne trouve pas encore ce que je recherche. Les lieux m’importent bien moins que les personnes.

Maigret semble me dire que je peux trouver l’Entraille par moi-même. Pourquoi ses hommes ne l’ont-ils pas repérée en suivant sa fuite sur écran ? Soit il s’agit encore d’une nouvelle épreuve qui m’est adressée, soit ils ont perdu la trace de l’Entraille et comptent sur moi pour la retrouver… Peut-être pensent-ils que mon commandant m’a donné un moyen de les retrouver après l’exode. Si c’est le cas, c’est la fin de mon périple. Je ne leur sers plus à rien et ils ne mettront pas longtemps à s’en rendre compte. Si ce n’est pas le cas, le petit jeu commence vraiment à me taper sur le système.

Avant de clore cet enregistrement pour aujourd’hui, je laisse un temps de silence pour Guillaume. Il n’y a pas de nom pour qualifier mes actes. Après l’avoir bien utilisé, je l’ai laissé tomber dans la gueule du loup… Que Dieu me pardonne ce crime…

Posté par lerireduserpent à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Grimes partie 9 (La toile d'araignée) chapitre 9

Nouveau commentaire