17 avril 2011

Grimes Partie 10 (L'entraille) Chapitre 13

Journal de bord : quatrième jour après le quatrième exode.

Commandant Fragole au rapport. Nos troupes sont rentrées ce midi seulement. Elles ont dû se cacher à plusieurs reprises avant de rentrer. Il a fallu traverser plusieurs quartiers en plein jour, tout en s’assurant de n’être pas suivis. Heureusement, le Capitaine Colin connaît très bien la Kapitale. Il y a trois ans, il a fait une mission longue à la surface pour élaborer plusieurs plans de replis et d’attaques. Les hommes sont arrivés avec des caisses pleines de munitions. Ce n’est pas étonnant qu’ils aient mis du temps à revenir, car on ne passe pas inaperçu avec ce genre de chargement.

Ils étaient en relation permanente avec les clowns du cimetière qui les ont guidés en fonction de la présence ou non de miliciens, militaires ou badauds. Dans son rapport verbal, le Capitaine Colin nous affirme que la caserne n’est plus opérationnelle et qu’il y a eu beaucoup de soldats de l’Ordre qui sont restés sur le carreau. Pour notre part, sept hommes manquent à l’appel. Nous ne ferons pas de fête ce soir. Ceci pour deux raisons : la première, une chapelle ardente vient d’être mise en place sans les corps et la deuxième, nous ne savons pas encore si les autres missions ont abouti. Cela fait si longtemps que nous n’avons pas respiré un air de démocratie que nous n’osons pas encore croire en la victoire.

Maigret nous a tous donné rendez-vous demain matin pour être certains que l’ensemble des missions soient rentrées. Nous devrons donc encore attendre une nuit.

Nous y sommes habitués. L’attente fait, à présent, partie de notre lot quotidien.

 

 

Posté par lerireduserpent à 19:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Grimes Partie 10 (L'entraille) Chapitre 13

Nouveau commentaire