12 janvier 2011

Grimes Partie 6 (Le Visiteur) Chapitre 1

Cela fait maintenant un an que Guillaume a déniché ce boulot de gardien de square. Ils étaient plus de cinquante à postuler et c’est lui qui a été choisi. Ils ont dit que son diplôme d’archéologie serait mieux exploité ici qu’à l’université. Cela faisait plus de cinq ans qu’il n’avait touché aucun salaire. Il n’a donc fait aucune remarque au chef du personnel. Le sourire en coin de ce fonctionnaire cinquantenaire a été une des pires humiliations de sa vie. Au moins, à présent, il est peinard. Personne ne vient jamais l’embêter. A... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 17:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Cinquième communiqué (Radio Nationale)

Hier soir, une bombe a explosé dans un quartier populaire de la Kapitale. Une patrouille de la milice qui se trouvait là a pu immédiatement interpeller un suspect d’origine arabe qui a été légèrement blessé par l’explosion. Les autorités pensent que la bombe artisanale a explosé plus tôt que prévu et qu’il s’est laissé surprendre. Vie quotidienne : Le prix du pain va encore augmenter demain. Ceci est dû à la baisse de productivité de notre agriculture. Jean Méro a adressé un dernier avertissement aux agriculteurs de la... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 9

Mais voilà, aujourd’hui, je dois sortir de prison avant que le dernier clown encore en vie n’ait le temps de se suicider. Je vois notre métier qui s’éteint et, pourtant, il doit vivre. Il doit survivre. Survivre la tête haute ! Sans tache ! Monsieur le Président, Monsieur le Procureur, ou quiconque lira cette lettre, je suis ce clown. Vous vous trompez sur mon compte. Ce n’est pas moi qui ai exterminé ma race. Ne laissez pas mourir le dernier clown ! Créez une Société Protectrice des Clowns de la Kapitale. Je ne sais pas, mais... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 8

Je passerai rapidement sur deux ou trois cas qui n’étaient pas forcément liés à ma femme. Dans le doute, je les ai maquillés quand même. Ils travaillaient sans doute dans un cirque de province (la province inconnue où seuls quelques maboules osaient encore aller distraire les bandes terroristes). Leur maquillage était beaucoup trop sanglant pour appartenir à un clown reconnu par la Kapitale. Le cimetière des clowns allait connaître un surpeuplement massif. Beaucoup trop de gens pensent que le cimetière est un lieu où l’on dépose... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 7

Nous arrivons à mon préféré. Il apportait les nouvelles à tous les clowns. Il y mettait toute sa gaieté. Seulement, le jour est venu où il dut transmettre nécrologie sur nécrologie. Comment voulez-vous qu’il ne soit pas devenu triste. C’est le lot des mauvais clowns !… Des plus attachants peut-être aussi… Il me plaisait bien le facteur et, d’ailleurs, le jour où il a cessé de rire, a fortement contribué à l’effondrement des autres clowns. Il faut connaître le milieu du spectacle comique, monsieur le Président. Tous les soirs... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 6

Pour Paul et Bernard, je crois que le suicide couvait depuis bien plus longtemps. Ma femme me trompait avec mes deux meilleurs amis. Cela a provoqué chez eux une honte telle qu’ils n’ont pas pu y survivre. Les clowns, monsieur le Président, sont avant tout des gens d’honneur. Lorsqu’ils sentent leurs actes s’engluer dans l’innommable, il ne peuvent que se donner la mort. De plus, leur numéro baissait en qualité. Le public riait moins. Leur moral déclinait (comme avait décliné leur morale). D’ailleurs, après la mort de ma femme,... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 5

Pour Paul et Bernard, je crois que le suicide couvait depuis bien plus longtemps. Ma femme me trompait avec mes deux meilleurs amis. Cela a provoqué chez eux une honte telle qu’ils n’ont pas pu y survivre. Les clowns, monsieur le Président, sont avant tout des gens d’honneur. Lorsqu’ils sentent leurs actes s’engluer dans l’innommable, il ne peuvent que se donner la mort. De plus, leur numéro baissait en qualité. Le public riait moins. Leur moral déclinait (comme avait décliné leur morale). D’ailleurs, après la mort de ma femme,... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 4

A la mort de ma femme, ses nombreux amants ont également commencé à dépérir. Je parle bien entendu de ceux que je connaissais. Je ne peux pas affirmer aujourd’hui que les autres aient suivi la même courbe descendante. Les clowns ont commencé à disparaître les uns après les autres. La police, dont je faisais partie, ne retrouvait plus ses petits. J’ai dû orienter leurs recherches, car jamais ils n’auraient pu croire en la vérité. Pour des fonctionnaires zélés, il valait mieux des crimes inexpliqués qu’une solution peu crédible.... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 3

Ma femme était la douceur même. Elle aimait tous ceux qui la croisaient et je sais qu’elle savait se faire aimer d’eux. Je ne fus pas le premier à l’aimer et à en être aimé. Malheureusement, je ne fus pas le dernier non plus. Il a été dit que même Don Juan en mourut. Dona Jeanne en mourut également. Le remords la prit un jour plus qu’un autre et elle devint maussade. Je me souviens du jour où je lui ai appris que je connaissais une bonne dizaine de ses amants. J’avais même ajouté que je ne comptais pas m’en tenir à ces... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2011

Grimes Partie 5 (Grimes) Chapitre 2

Chronologiquement parlant, il y eut d’abord le suicide de ma femme. Elle organisa tout très bien. Les journaux en parlèrent. Les policiers pataugèrent dans de fausses pistes déguisées et l’industrie cinématographique de la Kapitale tendait déjà ses oreilles à l’affût d’un scénario sensationnel (et vécu) où la grande Edith Boulette aurait le rôle de ma femme et le non-moins grand Philéas Gafic porterait mon costume. En attendant ce jour glorieux pour le cinéma éristikoïcien, je suis le dernier clown encore en vie. Mohican des... [Lire la suite]
Posté par lerireduserpent à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]