03 mars 2012

Triste anniversaire.

Il y a tout juste 30 ans, le 3 mars 1982, Georges Pérec laissait un vide derrière lui. Après avoir poussé l'écriture dans ses retranchements, avoir écrit un roman sans "e" (La disparition), un autre qu'avec la voyelle "e" (La revenente), un autre à la deuxième personne "tu" ou "vous" (Un homme qui dors)... Georges Pérec à abandonné ses amis de l'Oulipo. Ce sera donc un modeste hommage à un maître qui a conçu sa vie comme un gigantesque atelier d'écriture. RBV. 
Posté par lerireduserpent à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,